top of page
valerie-blanc-conseil-en-image-aix-en-provence-marseille-22.jpg

Comment apprivoiser son ombre pour être dans l'acceptation de soi ?


« Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité » ! Carl Gustav Jung

Comment j’ai apprivoisé ma part d’ombre pour m'accepter et être sur le chemin de l'amour de soi !


Saviez-vous que l’anagramme de VALERI(e) c’est RIVALE ?

et bien quand je regarde ces 2 photos c’est la sensation que j’ai, une lutte permanente entre mon ombre et ma lumière.


La photo à gauche en noir me renvoie vraiment à ma part d’ombre, j'ai d’ailleurs longtemps détestée cette photo de moi.

Cette part de moi que j’ai longtemps cherché à fuir et que j’occultais.

Je la cachais en permanence à moi-même et aux autres.

Un pan de ma personnalité que j’avais relégué au rang d’intolérable et inacceptable à mes yeux et aux yeux de la morale.

Je ne la voyais pas mais elle influençait ma vie et certains de mes choix.


Dans mon enfance on m’avait appris, qu’il fallait être honnête mais pour autant, on me disait que toutes les vérités n’étaient pas bonne à dire.

Alors pour être acceptée, J’avais mis le masque de l’honnêteté, mais il m’arrivait de ne pas toujours dire les choses, ou mentir pour ne pas être rejetée et je me sentais mal!


Ayant grandi dans une famille dysfonctionnelle, où l’alcoolisme régnait, j’ai appris qu’il ne fallait surtout pas parler de ce qui se passait entre nos murs et être loyal coûte que coûte, alors j’ai chaussé le masque « De la bonne figure » et bien-sûr quand l’ombre venait me titiller, je me surprenais à être fausse ou dissimulatrice et je me dégoutais !


Comme beaucoup, Je mettais en avant ce que je croyais devoir mettre en lumière pour être reconnue, appréciée, aimée, valorisée par les autres.

J’avançais dans la vie masquée en permanence.


J’ai voulu rejeter ma part d’ombre que je trouvais hideuse et méprisable, mais j’ai vite compris qu’il fallait au contraire que je l’apprivoise, même si c’était inconfortable et désagréable, car plus je la rejetais plus elle voulait survivre, résister, et surgissait dans ma vie de façon démesurée et plus je me jugeais et me sous-estimait.


Alors pour stopper ce cycle infernal, je suis partie à la rencontre de mon ombre pour l’apprivoiser comme une petit animal sauvage pour qu’elle se sente reconnue et acceptée.


Le courage d'aller voir dans ses profondeurs en se faisant accompagner.


Comme le dit Jung, j’ai arrêté de croire que je deviendrais lumineuse juste en regardant la lumière et surtout j’ai eu le courage d’aller voir dans mes profondeurs, et pour cela j'ai accepté d'être accompagnée pour avoir un regard extérieur bienveillant.


Observer mes réactions, mes ressentis, mes croyances et mes peurs.


Il m'a d’abord fallu me défaire du déni de l’existence de mon obscurité et plonger dedans même si c’était désagréable.

Puis j’ai observé mes émotions quand j’avais tendance à juger, critiquer ou reprocher aux autres leurs comportements, et j’ai cherché derrière l’émotion, quelles peurs et croyances limitantes étaient à l’œuvre pour pouvoir m'en libérer.


L'ombre et la lumière ne font qu'un !


Ces différentes étapes m'ont permis d’accueillir et dépasser son mystère et la peur que j’avais de mon ombre, pour découvrir la lumière qu’elle contenait et au plus profond, l’éclat lumineux de mon être véritable.

C’est à ce moment-là que j’ai compris que l’ombre et la lumière étaient indissociables, une révélation. J’ai donc pu unifier en moi et dans mon corps, ces deux parts de moi !


Vous allez peut être me dire ! Oui et alors ! Ça va changer quoi dans ma vie ?

Voilà ce que ça à changé pour moi :

  • Oser être vrai sans peur d’être jugée

  • Avoir des relations plus sereines et plus authentiques

  • Oser expérimenter des expérience que je m’interdisais

  • Sortir de la servitude

  • Arrêter de vouloir sauver les autres pour être reconnue ou aimée

  • Faire des choix en conscience

  • Arrêter de me juger en permanence

  • Renforcer l’estime de soi

  • Retrouver une paix intérieure

  • Retrouver une liberté d'être

  • Une joie intérieure

Ne vous méprenez pas, j’ai encore beaucoup à apprendre de mon ombre et de qui je suis, mais aujourd'hui je n'ai plus peur d'elle et je l'accepte et c'est avec joie que je vais à sa rencontre, car je sais que je suis sur le chemin de l’authenticité et de l’amour de soi pour une vie plus épanouie.


"Faire la paix avec son ombre et se lier d’amitié avec elle constitue la condition fondamentale d’une authentique estime de soi. Car comment pourrait-on s’aimer et avoir confiance en soi si une partie de soi, son ombre, est ignorée et milite contre ses propres intérêts ? " Citation de Jean Monbourquette

Unifier votre ombre et votre lumière, c'est trouver l’harmonie et l'équilibre en soi. C’est aussi regarder toutes les parts de nous avec douceur et tendresse, les accueillir pour y puiser les ressources qu’elles contiennent et accepter toutes les parts qui nous composent. C’est un vrai chemin vers l’authenticité, la confiance, l’amour et l’estime de soi, et si on s'apaise en soi, le monde qui nous entoure n'en sera que plus apaisé!


"La plus belle destination c'est celle qui mène vers soi, car c'est la porte ouverte à toutes les autres" Mourad Benharrats

Si vous aussi vous souhaitez apprivoiser vos parts d'ombre pour être dans l'acceptation de qui vous êtes, dans toute sa lumière. Je vous invite à consulter mes accompagnements en thérapie quantique, une thérapie novatrice qui vous permet l'accès à votre multi-potentialité pour plus d’authenticité, de fluidité, d'harmonie avec vous-même et les autres et retrouver confiance et estime de soi.






Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page